les jeux pc Index du Forum

les jeux pc
Comprendre comment résoudre les problème avec les jeux vidéos sur PC ou sur autres consoles.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Nécessaires aux éleveurs, les chiens de berger agacent les voisins

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les jeux pc Index du Forum -> Coin Animaux -> Chiens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ominodex
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Oct 2008
Messages: 277
Localisation: tunisie
Masculin Scorpion (23oct-21nov) 蛇 Serpent
Point(s): 258
Moyenne de points: 0,93

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 07:59 (2009)    Sujet du message: Nécessaires aux éleveurs, les chiens de berger agacent les voisins Répondre en citant

Nécessaires aux éleveurs, les chiens de berger agacent les voisins ROSSINIÈRE | Pour être indemnisés lors d’attaques de leur bétail, les éleveurs doivent recourir au très efficace montagne des Pyrénées. Et ils le font de plus en plus souvent. Mais sa gestion ne va pas sans créer des situations conflictuelles.



© CHANTAL DERVEY | ​La protection du troupeau par les chiens est le seul moyen reconnu par Berne pour être indemnisé en cas d’attaque.


KARIM DI MATTEO | 06.04.2009 | 00:05


«J’en ai marre d’être un hors-la-loi!» Jean-Robert Henchoz est dépité. Il ne compte plus les coups de téléphone de voisins ou de la police au sujet d’Alaska et Naiade, deux chiens patou des Pyrénées au physique impressionnant. Les deux toutous ont beau avoir l’air pataud, ils s’en sont récemment pris à un chat et à un chevreuil, ce qui vaut à leur propriétaire deux plaintes, d’un particulier et du surveillant de la faune.
Pour ne rien arranger, la piste de raquettes à neige passe juste au-dessus de sa propriété de Rossinière, celle de ski de fond en dessous. Des randonneurs et des touristes se disent peu rassurés. «Des connaissances m’ont même dit qu’elles ne passaient plus près de chez moi, ajoute l’éleveur au cheptel de 650 brebis. Je me mets à la place des gens et je les comprends en partie. Mais on ne peut pas demander à des chiens qui travaillent sur 300 hectares à l’alpage l’été de rester confinés dans des cages sans bouger durant l’hiver. C’est irréaliste.»
Etrange paradoxe
Or Jean-Robert Henchoz ne peut se passer de ses chiens, et pas uniquement par esprit cynophile: «Depuis la réintroduction du lynx, c’est le seul moyen reconnu par la Confédération pour être indemnisé en cas d’attaque. Et le loup est à notre porte, sa présence est attestée à Grandvillard ( ndlr: à 15 kilomètres de Rossinière, en Gruyère ). Et un loup dans un troupeau, ça fait des dégâts, beaucoup de dégâts.»
Les talents d’Alaska et de Naiade ne sont par ailleurs plus à démontrer dans le domaine du gardiennage depuis leur arrivée, il y a respectivement un an et demi et quatre ans. «Je n’ai subi aucune perte depuis que je les ai. Avant, cela arrivait souvent.» Entre 20 à 30 bêtes disparaissaient chaque année.
D’où le paradoxe actuel: «J’en suis au point où je me demande si je ne vais pas me passer de mes chiens pour m’éviter tous les ennuis qu’ils m’occasionnent. Qu’on me signe une décharge comme quoi je n’ai plus besoin de protéger mon troupeau et qu’on me paie les dégâts alors!»
Car l’enjeu est aussi économique: un chien patou a un coût que les 800 francs de subventions cantonales annuelles ne couvrent de loin pas. «Et puis, c’est du boulot. On ne parle pas de mettre un chien au milieu d’un troupeau et de lui dire «Débrouille-toi!» En été, il faut monter tous les jours à l’alpage pour les nourrir.» Pour atteindre celui de Crau-Dessus le Sapalet, il faut compter une heure de marche.
Le préfet en arbitre
Suite aux nombreuses remarques d’habitants, le préfet du district Riviera-Pays-d’Enhaut, Roland Berdoz, lui-même habitant de Rossinière, a voulu juger sur place, en compagnie d’une délégation de représentants de la commune, du canton et d’Agridea, organisme qui coordonne les mesures de protection du bétail contre les grands prédateurs et accorde les subventions de Berne (800 000 francs par an au total).
Au terme de cette rencontre, organisée vendredi dernier, Jean-Robert Henchoz s’est engagé à installer d’ici à l’hiver prochain, et en collaboration avec Agridea, un parc fixe ou amovible dans un périmètre proche de sa maison qui, même recouvert de neige, empêchera les chiens d’aller se balader trop près des chemins et des habitations. «La population ne se rend pas vraiment compte des difficultés que rencontrent les éleveurs avec ces chiens, très efficaces, mais qui présentent un revers de la médaille que l’on ne peut résoudre en distribuant des amendes, analyse le préfet. Il faut trouver des mesures supplémentaires.»
Et plutôt vite à en juger par la cote des chiens patou: «Sur Vaud, on en compte une vingtaine, 150 pour toute la Suisse, précise Daniel Mettler, coordinateur national d’Agridea. L’augmentation est de 20 à 30 par an.»
www.24heures.ch
__________________


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Yahoo Messenger
Publicité






MessagePosté le: Sam 2 Mai - 07:59 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    les jeux pc Index du Forum -> Coin Animaux -> Chiens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com